Le Cardinal Charles-Martial Lavigerie 1825-1892
Une Vie, un Itinéraire dans une histoire du 19ème Siècle

4 Novembre 1824:
Léon Lavigerie, Contrôleur des Douanes, résidant à Bayonne-Huire, épouse une jeune fille du pays, Laure Lathuile. C'est une famille aisée, plus voltairienne que chrétienne. Léon est ambitieux, entreprenant, Laure cultivée et sensible.

31 Octobre 1825
Charles, futur Archevêque d'Alger et Cardinal, naît à leur foyer, il sera l'aîné de quatre enfants. Ce sont deux servantes qui l'initieront à la prière, Marianne et Jeanette.Octobre 1840
Charles Lavigerie entre au petit Séminaire de Laressore, diocèse de BayonneOctobre 1841
À l'âge de seize ans, Charles quitte sa famille pour entrer au petit séminaire de Paris à St-Nicolas du Chardonnet. C'est là que le brillant étudiant va commencer à s'ouvrir aux grands problèmes de la France, de l'Église et du monde en général.

Octobre 1843:
Il commence le Grand Séminaire à Issy, Saint Sulpice et au terme "prend la soutane". Il dira entendre ce jour-là un premier appel "missionnaire".

1847
A 22 ans, il est à une année du sacerdoce. Son Evêque lui demande de préparer le Bac et une licence de lettres. En 9 mois, il est admis aux deux! Au Séminaire des Carmes de l'Institut Catholique de Paris, à Noël il reçoit le Sous-Diaconat.1849
Il est ordonné prêtre. Retourné aux Carmes pour préparer le Doctorat ès Lettres, il l'obtient en juillet devenant le premier "docteur" de l'institution.

1853 - 1854
C'est l'année de la définition de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie.
Après avoir fait du ministère près de deux congrégations religieuses, il est nommé par l'Archevêque de Paris, professeur d'histoire ecclésiastique à la Sorbonne, muni de deux doctorats. S'il s'y ennuie, sa formation le prépare à demain.1856 - 1857

A la demande de son confesseur le P. de Ravignan, Jésuite, il accepte la Direction de I'Oeuvre d'Orient, une association fondée pour soutenir l'Église au Proche-Orient. Lavigerie y voit la main de Dieu et accepte.1860

1860 - LibanLorsque les chrétiens du Liban et de Damas sont massacrés et pillés par des Druzes, Lavigerie s'y rend pour apporter le secours catholique. Il est navré de constater l'écart qui sépare les fidèles de ces deux grandes religions monothéistes que sont le christianisme et l'islam. Par contre, il découvre les richesses de la civilisation arabo-musulmane et celles des Églises d'Orient.
Comme saint Paul sur le chemin de Damas, le jeune prêtre voit le Christ ressuscité lui présentant un nouveau défi: la réconciliation des chrétiens entre eux et celle de ces derniers avec les musulmans. Il y entrevoit sa vocation missionnaire.1861

1861 - Auditeur de la Rote Reconnu pour son doigté dans cette situation délicate du Proche-Orient, Lavigerie est appelé à Rome pour parler de ce qu'il a vu. Il sera nommé comme Auditeur de la Rote, une importante fonction diplomatique. Il s'y fera des relations, bien qu'il constate la trop grande italianisation de l'Eglise, en regrettant que toutes les nations n'y soient pas représentées pour représenter l'universalité de l'Eglise.Cette fonction à Rome aura pour résultat de l'éloigner apparemment de l'Orient!

1863
Ne se sentant pas né diplomate, ni juge, il supplie le Pape de le relever de sa 1863 - Evêque de Nancycharge. Il est nommé évêque de Nancy à 38 ans et il est ordonné à St-Louis des Français.Pour sa devise, il choisit Charitas (Amour) qu'il illustre par le pélican nourrissant ses petits de son sang. C'est la charité qui sera son programme de vie. Deux soucis: la formation intellectuelle des prêtres et des religieuses, la vie matérielle des prêtres âgés et pauvres.1866

Il a 41 ans .Il fait face à un choix décisif d'un côté on lui promet la Primatie des Gaules avec le siège épiscopal de Lyon et de l'autre - Le Gouverneur de l'Algérie Mac-Mahon- on lui offre le pauvre archidiocèse d'Alger en Afrique du Nord, la famine y règnait à cette époque. Mû par l'Esprit, il donne sa réponse en vingt quatre heures: il sera missionnaire! "Je suivais l'attrait impérieux de ma jeunesse vers l'apostolat et je répondais à l'appel de Dieu".

Il est attiré par le possible contact avec les musulmans mais son regard se porte encore plus loin: l'Algérie lui apparaît comme la porte d'entrée de ce vaste continent de 200 millions de personnes.A Alger 1866 Archevêque avec un orphelin1867

Vu la famine, provoquée par la sécheresse et les épidémies, il receuille de nombreux orphelins et créera des orphelinats. dénonçant les carences de l'administration, créera un conflit qui laissera des traces avec le gouverneur général Mac-Mahon.
Il est nommé Délégué Apostolique du Sahara et du Soudan.

1868
Ne trouvant pas de collaborateurs adéquats pour les grands projets qu'il nourrit, l'archevêque fonde les Missionnaires d'Afrique (Pères Blancs). Ouverture du premier noviciat à Maison-Carrée en Algérie le 19 octobre.

1869
Il fonde les Sœurs Blanches. De toutes ses oeuvres, cette dernière sera la plus chère à son cœur. Ouverture du premier noviciat à Birmandreis en Algérie le 8 septembre.1870
Lavigerie va au Concile du Vatican 1

1872
Lavigerie présente au Saint-Siège sa candidature pour le Patriarchat latin de Jérusalem. Il est toujours préoccupé par le retour des Églises orientales à l'unité avec Rome. Lavigerie n'ira pas à Jérusalem; par contre, ses fils spirituels y porteront son idéal.1876

La première caravane envoyée au Soudan Français est massacrée au Sahara. La seconde le sera aussi en 1881.1878
Les premiers Pères Blancs prennent pied à Jérusalem. Ils auront la charge de la la garde du sanctuaire de Ste-Anne à Jérusalem. Lavigerie confie aux Pères une présence de prière pour leur Société et aussi la formation du clergé grec-melchite "tout en respectant leur tradition et surtout sans les latiniser".
La première caravane de missionnaires se met en route pour les Grands Lacs de l'Afrique Équatoriale. (Climat, maladies seront la cause de mort prématurée pour beaucoup).

1882
Il est créé cardinal par le pape Léon XIII. Lavigerie accepte la pourpre de bon cœur et il y voit un atout supplémentaire pour le rayonnement de ses oeuvres.1884
Rétablissement du siège de Carthage. Primat d'Afrique.

1886
De jeunes Ougandais témoignent du Christ jusqu'à la mort. (Martyrs de l'Uganda)1888
Début de la campagne anti-esclavagiste, que lui a demandé le pape Léon XIII.
Le cardinal y met tout son prestige pour la mener à bien. Pendant huit mois, il parcourt l'Europe, prêche dans les grandes villes, alerte la presse et met sur pied divers comités engagés dans la lutte contre l'esclavage. 1890

Le Toast d'Alger le 12 Novembre. Ce fut son calvaire. Le pape Léon XIII est très préoccupé par l'attitude des catholiques français qui refusent de donner leur appui au 1890 - Algergouvernement républicain. Jugeant la situation trop délicate pour intervenir lui-même, le pape mandate le cardinal pour le faire à sa place. Lavigerie accepte, même s'il prévoit des retombées fort négatives pour ses œuvres. Ce fut le cas.

1892 le 26 novembre Année de sa mort. Les deux dernières années du cardinal furent une longue passion. La polémique qui suivit le Toast d'Alger altéra grandement sa santé. Il fit le don de sa vie pour le bien des oeuvres dont il avait été l'instigateur. Il meurt à 67 ans

L'histoire du temps de Mgr Lavigerie

menu